Accueil Sexualité Causes et traitement de l’éjaculation prématurée

Causes et traitement de l’éjaculation prématurée

par Votre Santé

L’éjaculation précoce est un mal qui peut surgir à n’importe quel moment de la vie de l’homme. Quelles sont les causes et les traitements possibles qui existent ? Vous trouverez la réponse à ces interrogations dans cette magasine.

Les origines de l’éjaculation prématurée

Ce dysfonctionnement chronique peut avoir différentes origines. Il peut s’agir d’une maladie génétique. D’une part, l’apparition de ce mal peut être une cause médicale. C’est le cas où un patient souffre d’une prostatite chronique, dysthyroïdie ou insuffisance érectile. Il y a de forte chance qu’une maladie que vous traînez soit la cause de ce problème.

D’autre part, cela peut être dû à des causes sexologiques qui ne sont rien d’autre qu’une d’une sur-stimulation. Par exemple, cela peut être lié à l’apparence physique du partenaire ou aux expressions corporelles du conjoint. Par ailleurs, des problèmes émotionnels comme le stress et l’anxiété peuvent être à l’origine.

Les traitements possibles pour un “éjaculateur précoce”

Dans la majorité des cas, l’éjaculation prématurée est due à des problèmes psychologiques de votre partenaire.

Mais dans le cas d’une maladie sous-jacente comme l’infection urinaire, le dysthyroïdie ou panne érectile, vous devez les traiter prioritairement.

Il existe plusieurs traitements pour traiter l’éjaculation prématurée. Le premier est une technique de rééducation comportementale, appelé “stop and go” ou encore le “squeeze”. Pour ce traitement, l’homme suspend ses mouvements lorsqu’il est à son excitation maximale et reprend ses activités quand l’intensité de l’excitation redescend. Il peut également adopter la technique de la compression pénienne. Ceci consiste à prévenir en effectuant une pression rapide et vive sur le bout du pénis de l’homme lorsqu’il sera sur le point d’éjaculer. En dépit de cela, il existe un autre traitement qui consiste à utiliser des préservatifs contenant des anesthésiques locaux lors du rapport sexuel. Ceci permet de faire durer l’acte sexuel. Mais ce traitement n’est pas reconnu officiellement.

Par ailleurs, vous pouvez prendre des antidépresseurs qui sont des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine. Mais les effets de ces médicaments ne dépassent pas 2 semaines, vous serez contraint de les prendre quotidiennement.

Cependant, les sexothérapies et les thérapies cognitivo-comportementales sont de loin les traitements efficaces pour corriger le problème d’éjaculation précoce. Ils sont à prioriser lorsque les effets psychologiques de l’éjaculation prématurée sur votre conjoint sont importants.

La dapoxétine, le nouveau médicament officiellement approuvé

C’est le seul médicament disposant d’une autorisation de la part des médecins. La dapoxétine est disponible dans les pharmacies sous l’appellation de Priligy. Le comprimé est vendu entre 8 et 9 €. Il faut souligner que ce médicament n’est pas approuvé pour ce problème au Canada.

Ce médicament n’agit pas comme un antidépresseur. Il a été autorisé pour une mise en vente sur le marché. Les antidépresseurs sont conçus pour lutter contre la dépression. Mais la dapoxétine est fabriqué pour une action rapide, de courte durée et efficace pour stimuler la recapture de la sérotonine. Ce dernier augmente le taux de la sérotonine dans la moëlle épinière et le céphalo-rachidien du cerveau. L’objectif visé est de retarder tant que possible l’éjaculation. Les effets de ce médicament sur l’éjaculation sont de quelques heures. Il est recommandé de prendre juste un comprimé avant le rapport sexuel. Ainsi, vous allongerez le délai de l’éjaculation.

 

 

Articles similaires :

Laisser un commentaire