Accueil Maladie Comment se débarrasser des acrochordons ?

Comment se débarrasser des acrochordons ?

par Votre Santé

De son nom scientifique molluscum pendulum, l’acrochordon est une gêne esthétique qui complexe bon nombre de personnes. Ce sont des anomalies qui paraissent sur différents endroits de la peau tels que les aisselles, le cou… Heureusement, il existe des traitements aujourd’hui qui permettent de s’en débarrasser.

Traitement par cautérisation

Le but est de se servir d’un électrocautère pour éliminer les acrochordons. Il s’agit d’un embout qui à la forme d’une petite pince et qui est muni d’un fil chauffé au rouge. Le médecin utilise l’instrument pour brûler et cautériser le tissu. Après 7 à 10 jours, la croûte qui s’est ainsi formée, tombe.

C’est une opération qui est faite sous anesthésie locale. Aucune cicatrice ni dépigmentation de la peau n’apparaît après cette cautérisation. C’est une opération qui se déroule en une poignée de minutes et permet d’éliminer jusqu’à une trentaine d’excroissance.

La cryothérapie

Ici, c’est l’azote liquide qui est à la base du traitement. Il est appliqué sur l’acrochordon, exactement comme on le ferait avec une verrue. Le froid intense que génère le processus, brûle en quelques minutes seulement la lésion.

Ce procédé est certes efficace, mais peut provoquer de la douleur et être à la base d’un léger changement de pigmentation.

Traitement chirurgical

La zone autour de l’acrochordon est nettoyée avec de l’alcool par un médecin spécialiste notamment un dermatologue. Ensuite, le dermatologue se sert d’une paire de ciseaux ou d’un scalpel pour couper l’excroissance.

Si l’excroissance n’est pas très proéminente, elle peut être retirée sans anesthésie. La douleur qu’on ressent est à peine plus grande qu’une piqûre de moustique.

Dans le cas où l’acrochordon est plus gros ou qu’il y en a plusieurs rassemblés en une seule partie, le médecin applique sur la zone une crème ou un anesthésiant local. Il est tout à fait normal que l’intervention provoque un léger saignement.

Traitement par électrocoagulation

Le médecin envoie une petite décharge de courant électrique sur la partie de la peau sur laquelle s’est développé l’acrochordon. Cette décharge chauffe la partie en question et la brûle. Là également, une trentaine d’acrochordons est élimé en une quinzaine de minutes.

C’est un traitement qui, en plus de ne laisser aucune cicatrice sur la peau, est rapide et précis.

 

Il est important qu’après avoir éliminé l’acrochordon, la peau soit protégée pendant une période de 12 mois. Elle doit être couverte d’un écran total. C’est cela qui lui permettra de lutter contre une éventuelle dépigmentation.

Cette protection est nécessaire quel que soit le mode de traitement pour lequel vous avez opté.

Articles similaires :

Laisser un commentaire