Accueil Bien-être Luminothérapie : Définition et explication

Luminothérapie : Définition et explication

par Votre Santé

Le soleil fait partir des éléments qui contribuent à la bonne humeur et à un quotidien heureux. Grâce aux rayons solaires, vous avez bonne mine car votre horloge biologique interne(sommeil/éveil) fonctionne correctement. Cependant, en absence du soleil (en hiver), le manque de lumière naturelle entraine un sentiment de mal-être (fatigue, manque de moral, envie de manger plus, envie de dormir presque tout le temps…)

Heureusement, la luminothérapie est là pour votre bien-être en hiver. La luminothérapie est en effet une technique utilisée en médecine qui consiste à s’exposer à une lumière artificielle qui s’apparente à celle du soleil. Encore appelée héliothérapie ou photothérapie, elle permet également de garder un bon équilibre entre le temps de sommeil et d’éveil. Cette lumière artificielle à large spectre permet à la personne suivant la thérapie de soigner ses troubles d’humeur occasionnée par le manque de lumière du soleil.

La luminothérapie est également efficace pour les personnes âgées dépressives et participes à la guérison de certains troubles et maladies dont le syndrome prémenstruel, l’Alzheimer et Parkinson, etc.… Outre le traitement des problèmes occasionnés par l’absence du soleil, la thérapie par la lumière offre également des vertus contre certaines maladies de la peau (Dermatites, eczéma, psoriasis, urticaire).

Comment se déroule une séance de luminothérapie ?

La thérapie par la lumière exerce son effet en agissant sur la mélatonine (hormone du sommeil). La luminosité de la lampe, le nombre, la nature ainsi que la durée des séances varient en fonction d’une personne à une autre. Les lampes émettent une lumière blanche dont l’intensité varie entre 2500 et 10000 lux. Elles sont placées à une distance de 30 cm du patient. La lumière blanche est dotée de tous les spectres de la lumière solaire (sauf les rayons ultraviolets).

Il est important de garder les yeux ouverts (éviter de dormir) ; cela favorise l’absorption de la lumière. Pour bénéficier du traitement au maximum, vous pouvez lire par exemple (en restant sur place). Il est conseillé de suivre la thérapie en matinée. Si vous avez préféré faire la thérapie chez vous, il est important de prendre un matériel de qualité et de bien savoir son mode d’utilisation. Toutefois, il est préférable et recommandé de se rendre chez un médecin (généraliste, neurologue, naturopathe).

Cependant, il est important de savoir faire usage de la luminothérapie si vous êtes sous un traitement photo-sensibilisant. Faites attention également si vous souffrez de certains maux dont l’herpès, la cataracte, l’autisme, le diabète, la dégénérescence maculaire, le glaucome, la rétinite pigmentaire etc.

 

Articles similaires :

Laisser un commentaire